Financement-Formation | Best Friend
The Companies Doctors | Conférences
15895
page,page-id-15895,page-template-default,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-7.5,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive

CONFÉRENCE/DÉBAT

Les apports majeurs de l’intelligence et de la maturité émotionnelle pour les entreprises et les organisations

Le constat

Ce n’est pas un scoop, il n’a jamais été évident de diriger une entreprise. Malheureusement, le contexte économique actuel et les nouvelles contraintes qui pèsent sur les dirigeants, aggravent de manière sensible leurs difficultés. Après avoir épuisé, pour certains, toutes les solutions de réorganisation ou avoir buté, pour d’autres, sur les difficultés à mettre en œuvre des changements indispensables à leur compétitivité, un nombre de plus en plus important de dirigeants a du mal à trouver un fil conducteur et à mettre en œuvre une stratégie qui permette d’avancer d’une manière véritablement efficace.

Pour la plupart, ils ignorent qu’une entreprise est, avant toute chose, un ensemble d’individus en relation les uns avec les autres, et négligent de ce fait la prise en compte des comportements humains dans le fonctionnement interne de l’organisation et les impacts de cette méconnaissance pour eux-mêmes et leurs collaborateurs.

L’intelligence émotionnelle

Les derniers travaux en matière de neuropsychologie et neurobiologie (dont ceux notamment du professeur Pierre-Marie LLEDO) confirment les insuffisances de la conception traditionnelle de l’intelligence: la mesure du quotient intellectuel (QI) néglige une composante essentielle du comportement humain : les émotions. En effet, il existe une autre forme d’intelligence, l’intelligence émotionnelle, mesurable par le quotient émotionnel (QE).

Pour prendre une image, le (QI) peut être considéré comme l’ensemble des outils dont dispose un individu, le (QE) correspond à la force dont dispose l’individu pour les manipuler.

De ce fait, il est aisé de constater que des individus équipés de « super-outils » (QI élevé) sont incapables de les manipuler correctement au point de prendre des décisions totalement erronées ou inadaptées pour eux-mêmes ou pour les autres (Les cas emblématiques de managers ou d’hommes politiques dysfonctionnant ne manquent pas dans l’actualité…). Ces types de comportement trouvent leur explication dans le champ de l’intelligence émotionnelle.

Les fondamentaux de l’intelligence émotionnelles

L’intelligence émotionnelle peut se définir comme la capacité d’un individu à se mettre en relation avec tout ce qui l’entoure (objets, nature, être vivants…). Ce fonctionnement, essentiel à sa survie, vient du fond des âges et peut se résumer de manière volontairement simpliste à la bonne gestion des proies (important) et des prédateurs (urgent) propre à tous les modèles biologiques. L’entreprise, étant un modèle vivant par excellence, il est facile d’y observer notamment le rapport entre le traitement de l’urgent et de l’important pour en connaitre l’état de santé.

 

Chez un être vivant, c’est son système émotionnel qui est en charge de l’exploitation de tous les signaux qu’il perçoit et qui, avec un léger retard, les transmet de manière correcte ou altérée à son cerveau rationnel. En conséquence, le refoulement des émotions peut entraîner une instabilité permanente chez l’individu (peur, soumission, dépendance, rivalité…), alors que la maîtrise de soi, la motivation et le respect d’autrui sont autant de qualités pour réussir.

 

La capacité à agir de manière responsable et autonome s’appelle la Maturité. Il faut savoir que 80% de la population n’a pas 18 ans d’âge émotionnel, ce qui a pour conséquence d’altérer fortement la capacité opérationnelle des entreprises (non résolution des confrontations, frustrations, écoute dégradée ou inexistante, politique unique de réduction…) surtout lorsque ces personnes sont dans des positions de dirigeant ou de manager.

Impact sur les entreprises

Forts de leur expérience professionnelle, les membres du réseau THE COMPANIES DOCTORS vous apprendront quels enseignements pratiques tirer de ces découvertes pour les collaborateurs d’une entreprise et leur dirigeant et comment mener des opérations de développement pérennes et rapides.

Ils vous expliciteront ainsi les liens entre les concepts de maturité émotionnelle et les fondamentaux du bon fonctionnement de l’organisation, que l’entreprise se trouve en situation de démarrage, croissance, de redressement ou encore en vitesse de croisière.

Vous comprendrez dans un premier temps l’importance de la prise en compte de l’aspect comportemental dans le cadre d’une start-up, permettant au créateur dirigeant de passer d’une idée intéressante techniquement à un véritable business et donc de l’importance de la maturité émotionnelle dans cette phase (Les aspects relatifs à la définition du projet, la validation de celui-ci vis-à-vis du projet personnel du dirigeant, la construction du dirigeant lui-meme et sa capacité de mise en relation « commerciale » seront abordés).

Vous comprendrez ensuite pourquoi les entreprises alourdissent inutilement leurs structures, en quoi la construction de bons relais managériaux est essentielle et quels sont les critères fondamentaux pour cela.

 

Cette bonne appréhension des concepts de l’intelligence émotionnelle vous permettra, au-delà du périmètre habituellement traité de la technique et de l’organisation, de mesurer les enjeux que représentent les comportements individuels sur la performance des entreprises et des organisations et leur capacité à relever les défis qui les attendent.

Liste des conférences réalisées en public

 

  • Rotary Club d’ANNECY réalisée en novembre 2013 avec 250 participants.
  • Université de NANJING (Chine) animée le 18 mai 2014.
  • MEDEF Isère – premier petit déjeuner conférence réalisé en octobre 2014.
  • Centre International des Technologies de l’Environnement de TUNIS (CITET) le 12 décembre 2014.
  • Rotary Club de THONON réalisée en février 2015 avec 180 participants.
  • CGPME 26 réalisée en Avril 2015, avec 450 participants, nous a permis de démontrer l’intérêt des chefs d’entreprise pour ce sujet encore mal connu.
  • MEDEF Isère – second petit déjeuner conférence réalisé en mars 2016.

 

Ces conférences font aujourd’hui l’objet de plusieurs demandes de la part d’universités ou de représentations professionnelles. Contactez-nous si vous souhaitez que nous organisions une conférence adaptée à vos attentes. Utilisez pour cela la fiche contact.

Besoin d’informations complémentaires ?

Nous contacter